Emilien Bernard
Auteur - Réalisateur - Cadreur

Titulaire du diplôme de l'ESRA Bretagne, Émilien rejoint TV Rennes comme JRI pour des sujets d'actualité. Au cours de plusieurs voyages, notamment en Éthiopie et au Canada, il réalise pour cette télévision plusieurs reportages de moyens formats. Parallèlement, il entreprend chaque année un voyage de deux mois, essentiellement en Afrique, Burkina Faso, Ghana et Togo.

En 2010, il co-réalise avec Moussa Traoré un premier documentaire de 52 minutes, Rakiiré, une plaisanterie Africaine. Le film est largement diffusé au Burkina Faso où la première chaîne nationale continue aujourd'hui de le programmer régulièrement. Il est également projeté lors du festival « Passana » à Ouagadougou. Son désir de s'exprimer en tant qu'auteur le pousse à abandonner le journalisme. Il devient indépendant en juin 2013.

Très actif au sein de l'association « L'atelier d'Aran », à Rennes, il réalise de nombreux courts-métrages et kinos ; expérimente de nouvelles façons de filmer et de raconter.

En 2013 et 2014, il cadre le documentaire d'Hervé Drézen, Sur le rebord du monde (Zazimu't production, soutenu par la région Bretagne). Passionné de voile, il réalise en 2014 deux documentaires typés ''magazine'' avec Bleu Iroise. Tous deux sont diffusés sur les chaînes locales bretonnes. Mener ces films simultanément en production l'enrichit d'une expérience nouvelle, et le convainc de réaliser cette fois son ambition d'auteur, de se tourner vers le cinéma.

Il projette depuis des années d'aller filmer du côté de l'université de Ouaga. Quand la révolution du Burkina le rattrape ce 31 octobre 2014, il met les voiles encore une fois vers le « pays des hommes intègres » avec l'envie puissante d'en faire un film.

FILMO

2017 - 75 min - documentaire - Blue Hour Films
Réalisateur - Auteur
Achat TVR - Tébéo- Tébésud
A l’université publique de Ouagadougou, les profs sont absents, les ventilateurs en panne. Depuis toujours ici, on est pauvre, on est destiné à le rester. Mais un événement radical est venu tout bousculer : les burkinabé ont fait la révolution et chassé le pouvoir en place depuis 27 ans.
Rakiiré, une plaisanterie africaine
Produit par Benoît Martin et Prosper Sédogo
Co réalisateur - Auteur
"Deux hommes s'insultent gentiment dans une rue de Ouagadougou. Deux autres se moquent et se provoquent au cœur d'un village dans la brousse. Partout au Burkina Faso, les joutes verbales animent le quotidien entre les membres d'ethnies millénaires. Des plaisanterie qui répondent à des codes précis et incontournables, héritées de légendes ancestrales. Ce théâtre social porte un nom : la ''parenté à plaisanterie''. Plus qu'un simple trait culturel, la parenté à plaisanterie façonne la société burkinabè dont elle est le socle, garante de l'entente entre les ethnies et bien plus encore… "